Vous êtes ici: Accueil / TECHNIQUE / Mise en oeuvre / Préparations de surface


Préparations de surface pour les planchers ULFCAR®


Supports acceptables
Tous les supports horizontaux, tels que le béton et autres systèmes cémennteux, l'asphalte, le carrelage, les supports en bois ou en acier.

Préparation du support
Le support doit être exempt de poussière, de liquide, d'huile et de graisse. Les substrats fortement pollués doivent d'abord être nettoyés avec de l'eau à haute pression. Si le support n'est pas suffisamment nettoyé, ou s'il n'est pas nettoyé du tout, il n'y aura pas ou très peu de d’accroche entre le primaire ULFCAR® et le support.


Bétons neufs et autres systèmescémenteux
Scier et couper en biseau le long des siphons et caniveaux. (Voir aussi les schémas détaillés). Faire la même opération si le sol Ulfcar® se termine sur un sol existant. (Voir aussi les dessins détaillés). La préparation du support (grenaillage sans poussière, scarification ou ponçage) doit être réalisée de manière très approfondie afin d'obtenir une meilleure adhérence sur le support. La réception du support, planimétrie et résistance, est indispensable avant de commencer l’installation. Les sols Ulfcar® ne corrigent pas les éventuels défauts du support mais suivent la forme du substrat existant. Les joints de sciage du béton doivent être remplis avec un matériau adéquat. L'humidité relative maximale du support doit être de 5%. Cette humidité peut être déterminée par un test. Le substrat doit avoir une capacité de charge utile suffisante pour atteindre la charge utile prévue.

Béton existant et autres support cémenteux
Toutes les parties friables doivent être enlevées jusqu'à ce qu'il reste un support solide et dur. Scier et couper en biseau le long des siphons et caniveaux. (Voir aussi les schémas détaillés). Faire la même opération si le sol Ulfcar® se termine sur un sol existant. (Voir aussi les dessins détaillés). La préparation du support (grenaillage sans poussière, scarification ou ponçage) doit être réalisée de manière très approfondie afin d'obtenir une meilleure adhérence sur le support. L'humidité relative maximale du support doit être de 5%. Cette humidité peut être déterminée par un test.

Carrelage existant
Enlever tous les carreaux friables ou non adhérents jusqu'à ce qu'il ne reste qu’un ensemble solide et cohérent. Scier et couper en biseau le long des siphons et caniveaux. (Voir aussi les schémas détaillés). Faire la même opération si le sol Ulfcar® se termine sur un sol existant. (Voir aussi les dessins détaillés). La préparation du support (grenaillage sans poussière, scarification ou ponçage) doit être réalisée de manière très approfondie afin d'obtenir une meilleure adhérence sur le support.

Asphalte
Si l'asphalte est assez rugueux, un bon nettoyage est suffisant. Si l'asphalte n'est pas assez rugueux pour obtenir une bonne adhérence, le grenaillage doit être effectué si possible. L'asphalte tendre et froid ne peut pas être préparé suffisamment. Des joints de dilatation peuvent être créés lorsque de grandes différences de température et/ou des chocs thermiques se produisent.

Support bois
Les planchers bois doivent être couverts d'une plaque de 18 mm imperméable à l'eau, vissée tous les 25 cm. Appliquer une membrane flexible. Lorsque des constructions en bois (solives et plaques) sont utilisées, l'épaisseur de la plaque dépend de la portée. Différentes plaques peuvent être collées.

Support métallique
Grenaillage si possible. Immédiatement après le grenaillage, appliquer un primaire spécial métal afin d'empêcher la corrosion. Le primaire est ensuite légèrement poncé.

Remarques
Une préparation correcte du support est nécessaire pour obtenir une bonne application du sol Ulfcar®. Les tolérances du sol ne seront pas modifiées par l'application du sol Ulfcar®. Une pente d'au moins 2% est recommandée pour l'écoulement naturel de l'eau. Les caniveaux et siphons doivent être au même niveau que le support. Le support doit être sec (humidité maximale de 5%), et supposé être correctement protégé contre les projections d'eau (par une membrane étanche à l'eau par exemple), les pressions osmosotiques  ou tout autre liquide. Les dommages causés par ces liquides (décollement du sol, changement de couleur par diffusion d'humidité, ...) ne doivent pas être considérés comme une erreur d'installation. Les contraintes chimiques, physiques, thermiques et roulantes du substrat doivent être connues par l'applicateur afin de pouvoir préparer le support de manière appropriée. Ne pas informer l'applicateur de ces contraintes peut entraîner une préparation insuffisante ou incorrecte. Les joints de dilatation ne doivent pas être recouverts par le revêtement et doivent être traités au préalable.

La finition des caniveaux peut se faire de 3 façons différentes:

  1. Scier et chanfreiner autour des caniveaux.
  2. Terminer le sol au niveau des caniveaux, scier ensuite et créer un joint entre le caniveau et le sol.
  3. Placer un profil en L le long du caniveau et terminer le sol jusqu'à ce profil. (Voir les dessins détaillés).
    Entre le caniveau et le profil, un joint élastique est appliqué.

L'infiltration d'eau le long du caniveau peut se produire lorsque l'un des deux premiers systèmes est utilisé.

NOUS CONTACTER

Veuillez nous contacter pour toutes questions - nous serons heureux de vous aider.

SIEGE SOCIAL INTERNATIONAL

 Chemin de la Briqueterie 98, 76480 St. Pierre          de Varengeville

 +33 09 54 14 62 53

 contact@atlasol.fr